Vous êtes intéressé par un bureau réglable en hauteur et souhaitez en savoir davantage sur ses bienfaits ? Voyons ce que la science démontre à ce sujet !

Le bureau à hauteur réglable permet, comme son nom l’indique, de choisir la hauteur du bureau. Cela peut être manuel ou automatique grâce à un bureau réglable en hauteur électrique. Aussi nommé le « bureau assis debout », il permet donc de travailler assis ou debout, au choix ou en alternance. Il aide ainsi à atténuer la position assise, les méfaits qu’on lui connaît, et plus largement l’impact négatif de la sédentarité.




Le bureau réglable en hauteur, des études scientifiques récentes

On pourrait le croire récent, mais non : le bureau réglable en hauteur a une histoire centenaire ! Du peintre Da Vinci au Premier Ministre Britannique Winston Churchill ; des Pères Fondateurs américains Thomas Jefferson et Benjamin Franklin aux écrivains Charles Dickens et Ernest Hemingway : le bureau à hauteur réglable est passé entre les mains d’illustres personnages.

Seulement, il demeure encore rudimentaire et, surtout, il est historiquement réservé à une élite. Aujourd’hui, la donne change : le bureau assis debout se démocratise. Dans cette perspective, il profite d’une volonté des individus de préserver leur santé, de prix plus intéressants.

Si le bureau réglable en hauteur ne date pas d’hier, sa prise en compte par la science, en revanche, est récente. Au cours de la seconde moitié du XXème siècle, diverses études ont été menées pour démontrer les méfaits de la position assise. Celles-ci ne s’attardent toutefois pas sur le bureau debout.

Les premières études sur le bureau réglable en hauteur remontent au début des années 2010, et se sont depuis lors intensifiées, notamment à l’orée de la décennie 2020.




Le bureau réglable en hauteur, une réponse adaptée à la sédentarité ?

La sédentarité constitue un fléau très largement étudié par la science. Plusieurs études se sont concentrées sur les différents impacts négatifs de la sédentarité : augmentation des risques cardiovasculaires et de mort prématurée (l’inactivité physique est le quatrième facteur de mortalité au monde), dérèglements du métabolisme, risques de dépression, etc. (Jung et al., 2020). Improprement, nous en sommes mêmes venus à parler de « sitting is the new smoking » (« être assis est le nouveau tabagisme »).

Introduire une dose d’activité physique régulière permet de contrecarrer les méfaits de la sédentarité, et c’est justement ce que le bureau réglable en hauteur permet :

  • La diminution du risque de mort prématurée : selon le degré d’alternance entre les positions et l’intensité de l’exercice physique, la réduction des risques de mort prématurée s’établit entre 17 et 35% environ (Diaz et al., 2018)

  • Le renforcement du métabolisme : l’alternance des positions grâce au bureau réglable en hauteur permet une meilleure régulation de la glycémie (Buckley et al., 2013 ; Thorp et al., 2014)

  • La réduction des douleurs dorsales : les employés avec un job sédentaire ont expérimenté une diminution d’au moins 47% des douleurs au dos, aux cervicales et aux épaules (Pronk et al, 2011 ; Garland et al., 2018)

  • L’augmentation de la dépense physique : chez les personnes obèses, l’utilisation d’un bureau à hauteur réglable est corrélée avec une plus grande dépense de calories (Smith et al., 2018)

  • Le choix d’un bureau réglable en hauteur favorise donc la lutte contre la sédentarité et ses impacts négatifs associés.

  • Nous détaillons ci-dessous les études scientifiques sur la sédentarité et les bienfaits du bureau réglable en hauteur pour le corps, le dos, le système cardiovasculaire, la prévention de maladies, etc. :

  • Buckley et al. (2013), Standing-based office work shows encouraging signs of attenuating post-prandial glycaemic excursion

  • Diaz et al. (2018), Potential Effects on Mortality of Replacing Sedentary Time With Short Sedentary Bouts or Physical Activity: A National Cohort Study

  • Garland et al. (2018), Stand Up to Work: assessing the health impact of adjustable workstations

  • Jung et al. (2020), Sedentary Lifestyle: Overview of Updated Evidence of Potential Health Risks

  • Pronk et al. (2011), Reducing occupational sitting time and improving worker health: the Take-a-Stand Project

  • Smith et al. (2018), Use of a Standing Desk Increases Energy Expenditure in Obese but Not Normal Weight Subjects

  • Thorp et al. (2014), Alternating bouts of sitting and standing attenuate postprandial glucose responses



  • Travailler debout et assis avec un bureau réglable en hauteur : quel rôle sur l’humeur ?

    Si les bienfaits physiques d’un bureau réglable en hauteur sont démontrés, il en va de même pour son impact positif sur le mental. Travailler debout au bureau, entre autres, permet en effet de lutter contre la sédentarité dont les méfaits sur le moral sont également connus.
    Avec un bureau réglable en hauteur, vous pouvez ainsi profiter de :

  • Un boost important de productivité : le projet scientifique Stand Up to Work a évalué à 65% l’augmentation de productivité pour les utilisateurs d’un bureau assis debout (Garland et al., 2018). Une bonne raison de choisir un bureau réglable en hauteur en entreprise !

  • Un impact positif global : Stand Up to Work, à nouveau, démontre que 65% des participants à l’étude et ayant utilisé un bureau à hauteur réglable éprouvent des bienfaits y compris en-dehors de leur vie professionnelle (Garland et al., 2018)

  • Une amélioration du moral : les employés avec un travail sédentaire témoignent d’une amélioration globale de leur humeur (Pronk et al., 2011)

  • Une plus grande énergie : un bureau réglable en hauteur aide à lutter contre la sensation de somnolence (Thorp et al., 2014)

  • Un gain d’efficacité : une étude menée durant 6 mois dans un centre d’appel a démontré que les employés utilisant un bureau assis debout augmentaient en moyenne les appels réussis de 45% par jour, et 23% dès le premier mois (Garrett et al., 2016)

  • Une adaptation facile : les participants à Stand Up to Work et utilisateurs d’un bureau réglable en hauteur s’accordent massivement, à 88%, sur le fait que les bureaux assis debout sont faciles d’utilisation (Garland et al., 2018)

  • Retrouvez ci-dessous les principales études scientifiques sur les bienfaits du bureau réglable en hauteur pour le moral et l’humeur, la productivité et la concentration :

  • Garland et al. (2018), Stand Up to Work: assessing the health impact of adjustable workstations

  • Garrett et al. (2016), Call Center Productivity Over 6 Months Follow a Standing Desk Intervention

  • Pronk et al. (2011), Reducing occupational sitting time and improving worker health: the Take-a-Stand Project

  • Thorp et al. (2014), Breaking up workplace sitting time with intermittent standing bouts improves fatigue and musculoskeletal discomfort in overweight/obese office workers



  • Bienfaits du bureau réglable en hauteur : quelles études scientifiques à venir ?

    Bien que plusieurs études scientifiques aient été menées sur le bureau réglable en hauteur et ses bienfaits, la recherche doit encore s’intensifier. Elle doit par exemple étendre son champ de recherche aux personnes en bonne santé, et à l’inverse aux personnes présentant des facteurs de comorbidité. Cela est déjà fait en partie avec les études centrées sur les personnes en surpoids ou obèses, mais d’autres facteurs peuvent être également considérés.

    De plus, l’alternance entre position assis et debout au bureau réglable en hauteur s’accompagne certes de bienfaits, mais elle doit se penser dans un cadre plus large : la sédentarité. Il s’agit donc de transformer le mode de vie de telle sorte à en atténuer les méfaits et le bureau réglable en hauteur peut donc en être une composante.

    C’est la philosophie à laquelle nous croyons chez KQUEO ! Nous vous proposons des bureaux réglables en hauteur électriques, esthétiques et aux rapports qualité/prix attractifs. Nous valorisons le bien-être et l’ergonomie au travail et à votre bureau : retrouvez tous nos conseils dans le blog KQUEO !

    br
    06 mai, 2022 — Clément Harmégnies