Vous passez beaucoup de temps au bureau et êtes à la recherche d’une chaise ergonomique ? Cette page est faite pour vous !
La chaise ergonomique répond à un besoin de santé. Dans un contexte de sédentarisation de l’activité économique, nous passons de plus en plus de temps assis. De plus, les chaises sont parfois peu confortables et sont donc à l’origine de douleurs diverses (nuque, lombaires, etc.). C’est alors que la chaise ergonomique entre en scène !

Chaise ergonomique : qu’est-ce que c’est ?

Pour la définir simplement, une chaise ergonomique est une chaise réglable et / ou dont la structure a été pensée pour préserver l’utilisateur. C’est d’ailleurs la définition de l’ergonomie, qui consiste à adapter l’environnement de travail, comme le matériel (ici, la chaise) afin de répondre au mieux aux besoins de la personne qui l’utilise. Il faut donc distinguer deux aspects :
- Les réglages : la chaise ergonomique a un format typique de chaise de bureau et dispose de caractéristiques ergonomiques
- La structure : certaines chaises ergonomiques ont une structure spécifique, comme la chaise assis genoux ou la chaise assis en tailleur
Dans le premier cas, l’utilisateur peut compter sur la générosité des différents réglages pour adapter au maximum la chaise à sa morphologie. Dans le second cas, c’est la structure même de la chaise qui se veut ergonomique. Par exemple, avec la chaise assis genoux, le poids est redistribué et votre nuque est dans le prolongement de la colonne vertébrale.

Les avantages d’une chaise ergonomique

Les avantages d’une chaise ergonomique sont multiples :
- Réduction des douleurs lombaires
- Réduction des douleurs dorsales
- Meilleure répartition du poids sur l’ensemble du corps
- Epaules soulagées grâce à un dossier enveloppant
- Ceinture abdominale renforcée
- Respect de la courbure naturelle de la colonne vertébrale
- Perte de poids
- Meilleure productivité, etc.

Bien entendu, les bienfaits d’une chaise ergonomique dépendent directement du modèle que vous choisissez. Typiquement, un tabouret assis debout ergonomique aide à perdre du poids, mais ce n’est pas le cas d’un fauteuil ergonomique classique. Celui-ci offre en revanche un soutien pour les lombaires et la nuque. D’où l’importance de considérer vos besoins pour choisir une chaise ergonomique.

Choisir une chaise ergonomique en 5 critères de sélection

Voici les critères de sélection pour choisir une chaise ergonomique :
- Le type de chaise ergonomique
- L’assise et le dossier
- Le soutien pour les lombaires
- Le repose-tête
- Les accoudoirs

1. Le type de la chaise ergonomique
En-dehors de la chaise ergonomique ressemblant à la chaise de bureau dans sa structure, il y a :
- La chaise assis genoux ergonomique. Les genoux viennent reposer sur le soutien prévu à cet effet et le poids est mieux réparti sur l’ensemble du corps. La ceinture abdominale est mobilisée tandis que les douleurs lombaires et cervicales diminuent. La chaise assis genoux vous intrigue ? Découvrez en détail les étapes de la conception et réalisation du siège assis genoux MOOVE par KQUEO.
- Le tabouret assis debout ergonomique. Sa conception rotative à 360° et son pied semi-sphérique permettent au corps de rester en dynamique, et même de brûler des calories en position assise. Il aide également à muscler le dos et à favoriser l’alignement de la colonne vertébrale.
- La chaise assis en tailleur. Elle est composée d’une première surface large surplombée d’une plus petite surface. On vient s’asseoir en plaçant les jambes repliées vers l’arrière sur le premier coussin, avant de s’asseoir sur le deuxième. C’est l’une des nombreuses positions possibles.
Les chaises ergonomiques avec un style « chaise de bureau » se distinguent quant à elles principalement sur leur constitution (par exemple, un dossier incurvé pour reproduire la courbure de la colonne vertébrale) et leurs réglages. Certaines ont des réglages minimums (le réglage de hauteur), tandis que d’autres permettent de régler les accoudoirs, le dossier, l’assise, le repose-tête, le soutien lombaire, etc.

2. L’assise et le dossier
Pour l’assise, vous devez examiner le rembourrage : renseignez-vous sur la composition de la mousse de rembourrage ainsi que sa densité. Elle est exprimée en kg / m3 : plus le rapport est élevé, plus le rembourrage est réputé confortable, de qualité et durable. Certaines moussent ont également une propriété « Haute Résilience », pour une résistance renforcée face aux affaissements.
En ce qui concerne le dossier, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez d’abord choisir un dossier assez classique, mais intégrant un support lombaire réglable. Sinon, vous pouvez opter pour un dossier enveloppant et incurvé.

3. Le soutien pour les lombaires
Le principe même d’une chaise ergonomique est de préserver votre dos lorsque vous êtes assis. Pour ce faire, vérifiez la présence d’un soutien ergonomique pour les lombaires. On le préférera intégré au dossier de la chaise, pour faciliter l’ajustement de hauteur. A l’inverse, un coussin lombaire est trop sommaire, et il est nécessaire de le replacer correctement à chaque fois.
A noter que, selon la structure de la chaise ergonomique, un soutien lombaire n’est pas forcément une nécessité. Si la chaise a un dossier reproduisant la courbure de la colonne vertébrale et la soutenant donc « naturellement », c’est suffisant.

4. Le repose-tête
Les douleurs cervicales sont parfois un triste complément aux douleurs lombaires, et cela s’explique simplement : la colonne vertébrale se prolonge jusque dans la nuque et soutient la tête. Si elle est affectée par des tensions et des douleurs, celles-ci peuvent donc se répercuter sur l’ensemble de la colonne, y compris au niveau des cervicales. Pour lutter contre les raideurs cervicales, le repose-tête aide bien.
Vous pouvez d’abord vous en servir en continu, quand vous travaillez. Dans ce cas, il faut que l’appui-tête soit bien contre votre tête une fois que vous êtes assis. Au besoin, réglez sa profondeur (vérifiez au préalable que c’est possible !). Sinon, vous pouvez vous en servir lors de vos moments de pause : vous pouvez alors l’associer à un dossier incliné pour une micro sieste bien méritée !

5. Les accoudoirs
Les accoudoirs apparaissent souvent comme le parent pauvre des fauteuils de bureau – à tort ! Sans même que nous nous en rendions compte, ce sont bien eux qui soutiennent nos bras, avant-bras et poignets et leur permettent de se situer dans le prolongement naturel du corps.
Les accoudoirs peuvent être réglés sur plusieurs dimensions : on parle donc d’accoudoirs 2D, 3D et 4D. En fonction de la chaise ergonomique choisie, vous pouvez donc régler les accoudoirs de haut en bas ; de gauche à droite ; d’intérieur en extérieur ; d’avant en arrière.
Visez au moins les accoudoirs 3D ; les accoudoirs réglables sur 4 dimensions ne sont pas utiles à tous.

Dans cette FAQ sur la chaise ergonomique, nous répondons aux questions courantes. Nous passons d’abord en revue des considérations de prix, puis nous attardons sur les réglages. Nous voyons ensuite quelle chaise ergonomique choisir, notamment vis-à-vis de la chaise gaming. Enfin, nous vous disons pourquoi opter pour KQUEO et quelles sont les meilleures chaises ergonomiques.

Quel est le prix d’une chaise ergonomique ?

En général, le prix d’une chaise ergonomique est entre 150 et plus de 300 euros. Plusieurs facteurs jouent sur le prix, et c’est avant tout le cas du type de fauteuil. Ainsi, une chaise assis genoux ergonomique, une chaise assis en tailleur et un tabouret ergonomique assis debout sont moins chers qu’une chaise de bureau typique avec des caractéristiques d’ergonomie.
Pour le choix d’une chaise ergonomique « traditionnelle », des paramètres supplémentaires font varier le prix. Par exemple, plus la chaise a de réglages (accoudoirs, soutien lombaire, dossier inclinable, repose-pied, etc.), plus elle est susceptible d’être onéreuse. La qualité de son rembourrage et de sa construction entre également en compte.

Où acheter une chaise ergonomique ?

Vous pouvez trouver des chaises ergonomiques dans les enseignes spécialisées, mais nous vous recommandons d’acheter en ligne. Entre autres raisons, vous profitez d’un plus grand stock, de la comparaison des prix, de l’accès aux avis clients, etc. Vous pouvez donc faire votre choix plus sereinement. De plus, en cas d’insatisfaction, vous êtes couvert par une politique de retour obligatoire.

Comment régler une chaise ergonomique ?

Pour régler une chaise ergonomique, vous devez activer le mécanisme correspondant puis procéder au réglage. Un réglage est souvent associé à un bouton ou une manivelle : par exemple, une manivelle pour le réglage de hauteur, et pour l’inclinaison du dossier. Vous débloquez ainsi le réglage en actionnant le bouton / la manette, procédez à la justement, puis bloquez à nouveau pour confirmer.
Il est à noter que certaines chaises ergonomiques n’ont pas de boutons bloquants pour l’ensemble des réglages. C’est souvent le cas des accoudoirs, pour lesquels le réglage est libre. Autrement dit, il vous suffit par exemple d’attirer l’accoudoir à vous pour que sa rotation change. Cela permet de gagner du temps, mais d’un autre côté, un simple mouvement du coude peut dérégler l’accoudoir.

Quelle chaise ergonomique choisir ?

Pour choisir la chaise ergonomique, voici les critères à prendre en compte :
- Le type de chaise
- La qualité de construction
- Le rembourrage
- Les réglages

Choisir une chaise ergonomique dépend de vos besoins. Par exemple, il se peut que vous ayez besoin d’un repose pied car vous aimez étendre vos jambes. Or, le repose-pied est souvent en option, et il faut donc voir s’il est disponible pour le modèle qui vous intéresse. Autre exemple : vous ne comptez pas faire de sieste sur votre chaise ergonomique et n’avez donc pas besoin d’un dossier inclinable.

Chaise ergonomique ou gaming : que choisir ?

Une chaise « gaming » est surtout une appellation marketing : mieux vaut choisir une chaise ergonomique, estampillée « gaming » si vous le souhaitez. Effectivement, le label « gamer » est très porteur, et il permet entre autres de gonfler les prix pour un matériel classique, estampillé gamer. De ce fait, la chaise est au final assez peu ergonomique et ne répond qu’à des attentes esthétiques.
A l’inverse, une chaise ergonomique favorise avant tout votre santé. Sa structure est étudiée, avec un dossier enveloppant le dos et soutenant les lombaires, un appui-tête pour soulager les cervicales, des accoudoirs réglables sur 3 ou 4 dimensions, éventuellement un repose-pied, etc. Si vous voulez acheter une chaise gamer, vérifiez-en donc d’abord les caractéristiques d’ergonomie.

Pourquoi opter pour une chaise ergonomique KQUEO ?

Choisir une chaise ergonomique KQUEO vous permet d’abord de profiter de bons rapports qualité-prix. Nous tenons en effet à pratiquer des prix justes et accessibles afin de démocratiser l’utilisation de matériel ergonomique, de la chaise au bureau assis debout. Nous appliquons et respectons des processus qualitatifs exigeants afin de garantir la durabilité du produit.
Ensuite en achetant une chaise ergonomique KQUEO, vous soutenez une marque française. Le stock, le service client et le SAV sont situés en France, gage de confiance et de transparence. Vous pouvez facilement nous joindre par téléphone, mail ou en utilisant le service de tchat. De plus, nous sommes engagés avec Reforest’Action pour agir contre la déforestation.
>> Découvrez le témoignage d’Amaury sur son expérience avec la chaise ergonomique WAVE par KQUEO

Quelle est la meilleure chaise ergonomique ?

Découvrez ci-dessous quelle est la meilleure chaise ergonomique, en fonction de vos besoins :
- KQUEO LAMA pour la meilleure chaise ergonomique pas chère
- KQUEO ZEN pour la meilleure chaise ergonomique assis en tailleur
- KQUEO EASYBACK pour la meilleure chaise assis genoux ergonomique
- KQUEO WAVE pour la meilleure chaise ergonomique pour la nuque
- KQUEO MILA pour la meilleure chaise ergonomique pour le dos
- KQUEO MOOVE pour la meilleure chaise assis genoux pas chère
- KQUEO WOOBLE pour le meilleur tabouret assis debout ergonomique
- KQUEO VOGUE pour la meilleure chaise ergonomique design